Une harpe bien entretenue, c’est avant tout une belle dame, bien houssée avant et après chaque utilisation, bien emballée pour les transports, posée dans une pièce tempérée…

Mais rien de tous ces bons usages ne vous dispense du réglage régulier de l’instrument…

Qu’est-ce qu’un réglage régulier? Eh bien c’est toute la question du jour, cela dépend du type, de la qualité et de l’âge de la harpe.

POUR MA PART


je considère l’entretien d’une harpe comme de petits actes quotidiens d’accordage, de changement de cordes, de dépoussiérage, de bichonnage

Alors qu’une harpe à levier, (ou harpe celtique) sera révisée tous les 3 à 5 ans pour vérifier les serrages, réajuster les leviers afin d’éviter les bruits pour retrouver un instrument juste… une harpe à pédale, elle, devra être suivie beaucoup plus régulièrement.

Démontons tout de suite une idée reçue que j’entends tellement souvent qu’elle m’oblige à commencer par cela :

Une harpe neuve doit être entretenue plus régulièrement qu’une ancienne !

La raison ? C’est de la physique…

Lorsque la harpe, sortie d’usine est mise en tension, sous l’effet de la pression des cordes, sa structure va subir d’importantes modifications structurelles comme le gonflement de la table dans le bas médium, le basculement de la géométrie, ainsi que la déformation de la console…

Pas d’inquiétude, c’est tout à fait normal, et c’est d’ailleurs cela qui nous permet apprécier une harpe « bien faite » après quelques années.

Parce que nous parlons bien d’années, et même de nombreuses pour que ce phénomène se stabilise.

Lorsque nous faisons un réglage, il consiste à faire suivre les pièces de la mécanique et du pédalier pour les adapter aux déformations que la harpe subira dans le temps.

Lorsque ces déformations se stabilisent, les réglages peuvent s’espacer dans le temps.

  • Mon conseil : Lors de l’achat d’un instrument neuf, prévoyez un réglage après la première année, pendant la deuxième année d’utilisation. Pour un instrument d’occasion récent, renseignez-vous sur la fréquence des derniers réglages effectués. Avec un service de réglage tous les 2 à 3 ans, votre harpe reste parfaitement entretenue.

Pour finir, un technicien doit contrôler entre 50 et 200 points de réglages sur une harpe en fonction du type (leviers ou pédales), c’est autant de petits problèmes qui peuvent s’accumuler.

Avec un entretien régulier, nous pouvons travailler sur un affinage du réglage et non pas sur la résolution de gros bruit et déréglage; faire faire un service régulier, par un technicien compétent, c’est surtout conserver la qualité du son, du toucher et des sensations d’origine.

Vous voulez vous renseigner sur les prestations de réglage ou sur le planning des tournées ? www.pianissimo-music.fr