Article 0

Votre panier est vide.

C’est un problème récurrent sur toutes les harpes de tous les âges et de toutes les marques.

Lorsque l’on change une corde ou simplement lors de l’accord, les chevilles ont tendance à ressortir et donc à perdre de la friction, cela se trouve principalement sur les cordes basses métal où la tension est beaucoup plus importante.

Cela peut aller du simple inconfort pour accorder, trouver que la tension est difficile à ajuster ; jusqu’à l’impossibilité d’accorder car la tension ne tient pas du tout et la cheville revient en arrière.

Comme toujours avec les harpes, plein de solutions m’ont été exposées, et comme toujours je me base sur mes expériences et sur le fruit de mes constatations.

Je ne le dirai jamais assez :  »Ce n’est que de la physique, et c’est donc simplement un bout de métal dans du bois ! »

Donc pas de produit ou poudre magique, pas de tour de passe-passe.

Il faut simplement enfoncer légèrement la cheville dans le trou afin de retrouver la bonne friction.

Pas de marteau ! Pas d’outil spécifique non, juste votre clé d’accord.

LA METHODE LA PLUS SIMPLE

Placez-vous du côté des chevilles afin de pouvoir tenir fermement la harpe lors de l’opération.

Desserrer la cheville incriminée d’un huitième à un quart de tour, tout en appuyant vers le bois, ce qui va avoir pour effet de pouvoir contrôler la manière dont vous enfoncez la cheville.

Lors de la mise en tension de la corde vous devez sentir une légère dureté, mais pas d’à-coup.

Au besoin on recommence si la friction n’est pas suffisante.

Vous êtes allé trop loin ? Oups, pas de soucis !

Faites la même chose mais cette fois-ci en appuyant sur la cheville côté enroulement de la corde, puis procédez à l’étape précédente, avec plus de douceur !

Attention toutefois, trop enfoncer les chevilles peut avoir un effet néfaste si avec le temps la cheville ressort trop côté mécanique, et donc induire des bruits ou vibrations.

Cette action est à faire avec parcimonie.

POUR MA PART

On peut dire que je resserRE la friction des chevilles quasiment à chaque réglage, c’est donc un déréglage que je constate sur presque toutes les harpes.

Pour le confort et la précision de l’accord – surtout dans les extrêmes aigus – il est important que la friction soit suffisante afin d’avoir un meilleur contrôle sur la clé d’accord.

  • Comment bien accorder sa harpe une fois les chevilles correctement réglées ? Ce sera l’objet d’un prochain article.